Comme son nom l’indique, la pompe immergée est une pompe dont le moteur se situe sous l’eau. Elle permet de remonter les eaux d’un puits ou d’un forage avec une grande efficacité. Dans cet article, découvrez les nombreux avantages de la pompe immergée par rapport à la pompe de surface.

La pompe immergée pour forage permet de puiser en profondeur

Étant plongée dans l’eau et disposant d’un moteur très performant, la pompe immergée permet de puiser le liquide à une profondeur extrême. Les modèles les plus puissants peuvent même aller jusqu’à 150 mètres de profondeur, là où la portée d’une pompe de surface se limite à quelques mètres seulement.

Par conséquent, si vous souhaitez remonter les eaux situées à une profondeur supérieure à une dizaine de mètres, l’emploi d’une pompe immergée sera nécessaire. Pour en savoir davantage sur les capacités de ce type de pompe, cliquez sur ce lien : https://www.technipompe.fr/pompes-immergees-c1.php

La pompe à eau immergée est silencieuse et discrète

Puisqu’elle est située dans l’eau, la pompe immergée a pour avantage d’être particulièrement discrète : si vous recevez de la visite, il y a fort à parier pour que personne ne remarque votre installation. À l’inverse, une pompe de surface aura tendance à être très visible et souvent inesthétique.

De même, le moteur de la pompe immergée est également très silencieux, à l’inverse de celui d’une pompe de surface qui peut s’avérer très gênant quand il tourne à plein régime.

Le confort d’utilisation de la pompe immergée est donc optimal et convient parfaitement pour une utilisation à long terme. Et puisque nous parlons du long terme, venons-en à la durée de vie.

La pompe immergée a une très longue durée de vie

Enfin, le dernier avantage de la pompe immergée est sa grande résistance : elle est très peu sensible à l’usure, en particulier quand celle-ci est due à la basse température. De par sa condition d’appareil immergé, cette pompe est protégée contre le froid et les intempéries. Elle ne nécessite pas d’être fréquemment abritée, comme cela est nécessaire pour les pompes de surface.

De plus, le moteur étant plongé dans l’eau, il peut fonctionner indéfiniment sans risquer la surchauffe, y compris en plein été. Ce n’est bien évidemment pas le cas de la pompe de surface qui, elle, ne doit fonctionner que pendant une partie de la journée afin d’éviter d’abîmer le moteur.